BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Un député LR met en doute la loyauté des musulmans

Dimanche dernier, plusieurs milliers de personnes ont manifesté leur solidarité à Mantes-la-jolie (78) pour les deux policiers assassinés le lundi 13 juin à leur domicile, à l’appel d’associations musulmanes. 

La marche, fraternelle et porteuse d’un message de solidarité, n’a, malgré l’ampleur de la mobilisation, reçu que très peu d’écho dans la presse. 

Pis. Le jour même, le député LR Guénhaël Huet s’est fendu d’un tweet dans lequel il questionnait la “sincérité” de cette “manifestation musulmane” :

A ce jour, la direction du parti Les Républicains ne s’est pas manifestée pour condamner ce tweet, par ailleurs pleinement assumé par son auteur puisqu’il est toujours visible sur son profil twitter. 

Les principales formations politiques restent, vis à vis des musulmans, dans le registre des injonctions paradoxales: 

D’une part on les critique lorsqu’ils affichent, même simplement, leur islamité, de l’autre on leur enjoint, « en tant que musulmans », de condamner la violence et le terrorisme. 

D’une part on leur demande de se « désolidariser » du terrorisme (ce qui suppose qu’ils en auraient, à un moment ou un autre, été solidaire), de l’autre on questionne leur sincérité et leur loyauté lorsqu’ils le font. 

Alors que ces associations musulmanes souhaitaient simplement rassembler des personnes de confessions et d’horizons différents pour adresser un message de bienveillance, voila qu’ils sont assignés au rôle de coupables, qu’ils manifestent ou non, questionnés jusque dans leurs intentions. 

A moins que ce soit tout simplement leur islamité qui les rendrait coupables, ce qui n’est rien d’autre que l’expression la plus basique et la plus primaire du racisme et de l’islamophobie. 

Le simple fait que l’on puisse questionner l’empathie des citoyens de confession musulmane lorsque ces actes de violence sont perpétrés en dit long sur la normalisation de l’islamophobie, comme si les musulmans étaient dans une catégorie à part, à distance de ce que vit notre pays. 

Ces appels récurrents à se désolidariser sont constitutifs d’une double faute: supposer d’abord qu’à un moment la communauté musulmane ait pu être solidaire d’actes aussi abjectes, et servir la rhétorique binaire de Daesh en opposant les musulmans au reste de la société. 

Là où ce député aurait pu voir une manifestation de citoyens français qui expriment leur solidarité, il réduit ce rassemblement  à une manifestation musulmane. Chacun-e se fera une opinion sur qui fait preuve de duplicité, lorsqu’un élu de la République se sert d’événements aussi tragiques pour servir sa clientèle électorale. 

Le plus affligeant est de constater qu’une telle prise de position ne soit pas largement dénoncée par la classe politique.

D’ici là, la « République une et indivisible » demeurera un slogan politique que trahissent nombre de responsables politiques, dans leurs discours comme dans leurs actes. 

Articles associés

% commentaires (8)

le « pire » c’est que des gens du peuple sans aller jusqu’au gouvernement, critiquent cette manifestation « même pas crédible » « coup de comm’ pour rappeler qu’il ne faut pas faire d’amalgame » « ça sonne faux » et blablabla
jamais satisfait tant qu’on adoptera pas leur religion

Et après cela on a des clavreul,des Valls qui ose dire que l’Etat n’est pas raciste. Diviser pour mieux régner voici la chose qu’ils savent faire. Je vous soutiens et si j’avais pu venir à la manif je serais venue car je sais ce que c’est d’être musulman.
Le vivre ensemble,la cohésion sociale,l’union sont devenu des notions inexistantes dans ce pays surtout dans la bouche des politiques.

Vous devriez porter plainte c’est de la diffamation envers les musulmans pire ça montre ce que l’on sait déjà les politiques ne sont là que pour attiser la haine entre citoyens.

Au final cet homme politique sert les idées de Daesh:diviser les citoyens selon leurs confessions pour mieux les asservir aux yeux ou à l’abri de tous alors que les principes de la République refutent cela.
Nous sommes unis contre la barbarie et le fait qu’il doute de notre sincerite montre à quel point ce politicien du parti des « revisionnistes » est dangereux pour la Republique.
Arretez de vouloir penser à notre place,de nous traiter tels des boucs émissaires,de décider à notre place,d’être les Beni oui oui de service.
Vos rélents colonialistes ne cesseront jamais décidément et dire qu’on a « juste » organisé une manifestation de soutien comme nous l’avons toujours fait.

Anonyme du 21 juin: si vous parlez des coms sur le net sachez que ce sont des personnes payé depuis l’étranger pour attiser la haine ici. Je suis de Mantes et je vous assure nous ne doutons pas de la sincérité des musulmans quoi qu’en dit cet homme politique qui ne représente que lui-même.

2 poids 2 mesures quand un noir ou un arabe tue un blanc ce sont des terroristes et les politiciens demandent de vous excuser et quand vous vous rassemblez pour dénoncer ces actes on vous traite de menteur,de faire preuve de duplicite. Quand c’est un policier,un blanc qui tue un arabe,un noir et bien nos politiciens leur trouvent des excuses ou crient à la maladie mentale. Tant qu’il n’y aura aucune égalité de traitement envers les citoyens de ce pays et bien on sera bien loin du I have Dream de Marthin Luther King.

Il est difficile d’imaginer quels effets positifs ce genre de commentaire peut avoir. C’est du populisme imbécile.

« La politique c’est l’art d’agiter le peuple avant de s’en servir » Talleyrand

Les propos de cet « élu » sont inqualifiables mais nous devons nous en prendre qu’à nous meme, nous devrions etre des millions à clamer notre indignation et pas seulement sur les dires de cet imbécile, mais chaque fois que l’on met à mal notre religion, chaque fois qu’une jeune fille est discriminée à cause de sa tenue vestimentaire, chaque fois qu’une femme voilée est humiliée, chaque fois qu’ un écolier un lycéen sont suspectés à tord, chaque fois qu’un père de famille est empeché de travailler sous de faux prétextes,
les dérives des politiques, des institutions, sont devenus monnaies courantes (fichages,humiliations , retrait d’enfants de leur famille sur simple suspicion…..) nous laissons faire, nous nous offusquons derrière nos écrans comme je le fais en ce moment puis plus rien jusqu’au jour ou cela touche un de vos proches un de vos amis et là vous réalisez que personne n’est à l’abri, vous prenez de plein fouet toute cette violence, cette haine…. L’islamophobie n’est pas qu’un simple mot, l’islamophobie est mal qui engendre des maux.

`

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.