BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Un médecin refuse de soigner les femmes portant le foulard, la plainte est classée sans suite

Les faits se sont déroulés il y a un an en Isère, mais l’affaire vient d’être rapportée par Buzzfeed France. Fatima*, de confession musulmane porte un petit foulard rose sur la tête, qui couvre ses cheveux. 

Le 16 juin 2015, elle se rend chez son médecin pour être soignée suite à un problème de tension. Cette dernière étant en congé, c’est sa remplaçante Marie* qui la reçoit. 

Fatima précise qu’une fois installée dans le cabinet, elle a enlevé son foulard. 

Alors que Fatima lui indique qu’elle est intolérante au médicament que le docteur Marie lui prescrit et qu’habituellement elle prend un autre médicament, celle-ci lui répond: “ça vous fera 23 euros”. 

C’est à ce moment que la discussion s’emporte et que le docteur Marie lui affirme butte en blanc “qu’elle ne veut pas de femmes voilées en France, tout en déchirant l’ordonnance. 

Fatima filme ensuite la scène. Le docteur Marie* continue, sans que cela ne la dérange. Elle ira même jusqu’à admettre face caméra que c’est parce que Fatima porte un foulard qu’elle a “probablement” bâclé les soins prodigués à son fils, lors d’une précédente consultation. 


Le 12 mai prochain, ce médecin généraliste passera en conseil de discipline devant l’ordre des médecins. Bien qu’elle était poursuivie en justice, le parquet avait décidé de classer la plainte. 

Le CCIF ne compte pas en rester là au vu de l’extrême gravité des faits. Nous allons saisir l’ordre des médecins et le ministère de la santé pour avoir des explications. 

Affaire à suivre. 

*Les prénoms sont des noms d’emprunt

Articles associés

% commentaires (5)

Je suis musulmane, pas voilée, et je suis juste choquée ! J’espere qu’elle sera sanctionnée par l’ordre des medecins, car il est inadmissible en France , Terre supposée de liberté qu’un medecin agisse de la sorte !
Nous devrions envoyer des courriers à l’ordre des medecins !

Je suis excédée de voir que ces gens qui commettent des actes illégaux, car il est illégal de discriminer une patiente voilée, ne sont jamais poursuivis, alors que quand, les rares fois où les patients ou patientes musulmans se défendent lorsqu’ils sont humiliés, c’est eux qui se retrouvent poursuivis. J’en ai marre! Quand les musulmans vont-ils se réveiller, s’unir et protester pour être traités simplement avec un minimum de dignité? Quand?……

c’est quoi la justification du parquet pour classer l’affaire, c’est un cas flagrant de discrimination pour motif religieux ?
Personnellement, j’estime qu’il faut persister et ne pas se contenter du conseil de l’ordre, le Défenseur des Droits pourrait être saisi par la plaignante.

J’ai été moi même confrontée à une médecin qui a refusé de me faire un vaccin si je n’enlevait pas mon hijab, elle m’a dit mot pour mot « je ne vaccine pas de femmes voilées », quand je lui ait demandé pourquoi, elle a prétexté la « sécurité », hors j’en ai parlé à d’autres femmes voilées qui ont eu le même vaccin dans un autre centre et qui ont été vaccinées avec leur voile.

C’était au centre de vaccination internationales de Purpan à Toulouse.

Ce médecin aurait pu être femme de ménage dans une famille allemande, sans le grand père de cette musulmane..
Dans le cursus de médecin, pas d’histoire ???
La colonisation française n’était pas gênée par le voile, tant que la main droite pouvait piller…:))

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.