BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Nantes : une agence d’assurance islamique prise pour cible

La troisième agence de la franchise Noorassur, spécialisée en finance islamique, n’a pas pu ouvrir ses portes mi-février comme cela était initialement prévu dans la ville de Nantes.

Alors que les travaux étaient finalisés, l’agence a fait l’objet d’un violent acte de vandalisme dimanche 7 février en pleine journée à 13h30, dans un lieu habituellement très fréquenté.

Sa devanture a volé en éclat avec un impact mesurant plus de 2 mètres, qui aurait été provoqué par des barres de fer. Sur la vitrine était apposé le logo de l’agence ainsi qu’une large photo de la Mecque correspondant à un de leur produit : l’épargne Pélerinage.

Si le mobile islamophobe ne peut pour le moment être confirmé, il reste que des éléments posent question. Une autre agence Noorassur située à Chelles, en Seine-et-Marne, avait déjà fait l’objet d’intimidations de la part d’un groupe d’individus se faisant passer initialement pour des clients, avant de proférer des menaces de mort : « Ca va se terminer avec des balles si vous ne fermez pas ».

Ceux-ci s’étaient réclamés d’un groupe d’extrême droite et avaient fait des allusions quant à la « comptabilité » de cette agence avec la « laïcité ».

La veille de l’attaque contre l’agence de la franchise Noorassur de Nantes, le 6 février, c’est un rassemblement d’un groupe d’extrême droite qui avait été interdit par les autorités locales Nantaises.

C’est désormais avec la peur au ventre que la douzaine de collaborateurs de la franchise Noorassur se rendent au travail. Les gérants de cette agence d’épargne et d’assurance islamique ont déposé plainte.

Le CCIF suit ce dossier et tient à apporter toute sa solidarité à Sonia MARIJI, la fondatrice, et ses équipes. Nous attendons que l’enquête arrive à terme pour nous prononcer sur le caractère islamophobe de cet acte. 

Articles associés

% commentaires (1)

Je pense qu’il vaudrait mieux ne pas avoir de vitrine « visible » c’est malheureux et avoir plutôt un bureau style « cabinet » pour recevoir la clientèle. Cela permettrait aux employés d’être moins ciblés et de venir travailler plus sereinement tout en évitant de donner prise aux personnes malveillantes qui s’attaquent bien entendu lâchement à la proie facile.

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.