BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Table Ronde: Laïcité, religions et liberté d’expression

Dans un contexte social tendu depuis les attaques terroristes de Janvier 2015, la communauté musulmane Française s’est retrouvée au centre des débats sur la liberté d’expression, le droit de la presse et le flou maintenu entre le droit d’exprimer ses idées et l’isulte, la diffamation ou l’atteinte à la dignité d’autrui. Ces questions s’inscrivent dans un cadre plus large qui est celui de la nouvelle laïcité telle que portée par le discours médiatiquement et politiquement dominant et qui tente de restreindre la liberté de culte à la sphère privée. Le passage d’une laïcité juridique garante des libertés indviduelles à une laïcité identitaire motivée par l’idéologie et non le droit, a provoqué bien des débats sur la liberté de choisir, exercer et exprimer son culte (article 18 de la Déclaration Universelle des Droits de l’homme), le sens donné à la taille des jupes portées par les élèves de confession musulmane, les repas scolaires, le port du voile à l’université ou le fait de travailler avec son voile.

Afin de répondre à ces questions auxquelles les grands discours politiques des mois derniers n’ont pas répondu, le Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF) confirme sa participation à la table ronde organisée par le journal Le Monde. Cet évènement, intitulé « Laïcité, religions et liberté d’expression », aura lieu le Lundi 27 Septembre 2015 à partir de 11h30 à l’Opéra Bastille. Les discussions seront animées par Luc Bronner, Directeur de la Rédaction du Journal Le Monde. Seront aussi présents Jean Baubérot, Président de l’EPHE et éminent spécialiste de la laïcité et Pascal Balmand, secrétaire nationale de l’enseignement catholique.

Articles associés

% commentaires (1)

Esselem alikoum
excusez moi mais il y a une erreur dans cet article :
le 27 septembre c\’est un dimanche et non pas un lundi.
Cordialement

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.