BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Le CCIF réagit à la déclaration de Bernard Cazeneuve

Alors même que nous faisons face à un contexte de recrudescence des actes islamophobes exponentielle, le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve a préféré orienter sa déclaration de ce mercredi 25 février sur l’organisation de l’ « Islam de France ».

Face à cette hystérie collective qui gangrène davantage notre pays depuis les événements tragiques de janvier dernier, le CCIF déplore que B. Cazeneuve n’ait pas saisi l’urgence de prendre des mesures significatives contre la série de violences islamophobes sans précédent qui touche les citoyens de confession musulmane.

Le CCIF s’étonne que B. Cazeneuve s’attache plutôt à rappeler, sur un ton péremptoire, que « les lois de la République (…) et l’application extrêmement stricte et rigoureuse des règles de la laïcité » ne sauraient tolérer aucune «concession» ni «faiblesse» quand il s’agirait d’insister fortement sur la stricte neutralité de l’Etat et le principe d’égalité de tous face à la loi qui sont 2 conditions sinequanone du respect de la République.

Le CCIF note la « volonté de la République de vouloir accueillir en son sein tous ses enfants (…) de faire prévaloir les principes d’apaisement, de concorde et de fraternité républicaines ». Encore faudrait-il que le gouvernement veille à ce que ces valeurs républicaines soient une réalité dans la vie quotidienne de nos concitoyens musulmans.

Articles associés

% commentaires (4)

Encore une fois, la république ne reconnaît pas tout ses enfants, qui pourtant se sentent républicain mal grès ce que l’on laisse croire. J’aimerai qu’on arrête de parler « de musulmans de France », qu’on utilise plutôt l’expression de « français de confession musulmane ». L’islam est une religion française monsieur Cazeneuve.

la France est le seul pays au monde je pense où le mot laïcité est synonyme d’exclusion…
La France est un beau pays mais qu’es ce que la mentalité devient dangereuse, j’ai peur que nous soyons un futur état fascite

les musulmans ne demandent que le respect de leurs droits et libertés dont sont censés jouir tous les citoyens à Egalité on doit respecter leurs consciences meme si cela réveille des peurs il faut garder la tete froide et réfléchir à la rationalité de nos peurs et ne pas se fier aux apparences sur le soit disant contexte d’insécurité et de menaces qui pèserait sur nous du fait de la simple présence d’une religion qui fait peur simplement parce qu on la connait trop mal(rappelons qu’elle a été source de lumières pour le monde entier plusieurs siècles durant ,elle comporte forcément une dimension positive aussi) . Dans ce combat les citoyens de confession musulmane ne sont pas à l’assaut de la république comme le font croire certains au contraire ils en sont le produit comme les autres français et sont actuellement du fait meme de leur remise en question la première ligne de défense des principes mis en place par la révolution française notamment en ce qui concerne les droits et libertés fondamentales des français.

Pour rejoindre Thom, le pire c’est que la laïcité à la française telle qu’elle conçue aujourd’hui vise à exclure une seule partie de la population, car dans bon nombre d’institutions la règle n’est pas la même pour tous. Je me souviens avoir vu il y a 7 ans en arrière une Atsem en école maternelle publique portant une petite croix, et récemment dans un centre d’accueil pour adultes handicapés une éducatrice portant une grosse croix! Je respecte mes concitoyens catho, mais ce deux poids deux mesures me frustrent et me fatiguent, je suis lasse de me battre. Du coup je n’ai pas rappelé le directeur à l’ordre par peur également de représailles, mon frère fréquentant ce centre. Moi perso j’ai la tête sur les épaules donc ma frustration je la gère, mais imaginez-vous les gens déséquilibrés … On a eu des exemples récemment…

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.