BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

L’islamophobie tue

C’est une affaire atroce qui est passée pratiquement inaperçue. Mohamed El Makouli, un homme de 47 ans, a été effroyablement assassiné de 17 coups de couteau portés par son voisin dans la nuit du mardi 13 janvier 2015, devant son épouse et son bébé de 6 mois.

L’assassin présumé, un jeune homme de 28 ans voisin du couple, hurle à multiples reprises « C’est moi ton Dieu, c’est moi l’Islam ! » tout en poignardant sa victime, avant de sortir de la maison. L’épouse de Mohamed a tenté de s’interposer durant l’attaque et a été blessée. 

Alors qu’elle court au commissariat pour chercher de l’aide et protéger son bébé, le voisin revient à la charge, pénètre de nouveau dans la maison et achève sa victime.

Le meurtre de M. El Makouli n’a été que peu relaté dans les médias, car relayé au rang des faits divers sordides sans grand intérêt. Pourtant, l’attitude de l’assassin, la violence du geste ainsi que les paroles qu’il a prononcées lors de l’attaque, auraient du fortement interpeller les journalistes ainsi que les autorités.

L’assassin présumé, arrêté par la police non loin des lieux du crime, a été quasi-immédiatement qualifié de « schizophrène » alors même qu’aucune expertise psychiatrique ne pouvait le confirmer. L’état dans lequel il se trouvait durant l’attaque ne doit pas occulter pour autant le mobile du meurtre ni ce qui l’a poussé à passer à l’acte, quelques jours seulement après les attentats à Paris, lorsque la méfiance et l’animosité envers les musulmans reprenait de plus belle.

Actuellement, la famille du prévenu défend la thèse de la schizophrénie. La veuve de M.El Makouli ainsi que ses avocats s’opposent à cette thèse. Une expertise psychiatrique judiciaire est en cours. Si le rapport abonde dans le sens du prévenu, l’avocat de la famille El Makouli sollicitera une contre-expertise.

Le CCIF soutient la famille et les proches de Mohamed El Makouli dans toutes ses démarches et espère que justice sera rendue. Nous regrettons que cette affaire ait été passée sous silence, ou presque, et que le motif islamophobe d’une agression ou d’un meurtre soit systématiquement remis en question voire nié.

L’islamophobie a tué, elle tue et elle tuera encore si aucune mesure n’est prise pour contrer ce fléau.

% commentaires (8)

Les provocations et ce genres d’affaires passées sous silence, sont destinées à provoquer la colère des musulmans, une réaction violente de leur part, afin de donner raison aux islamophobes et accroitre le  » choc des civilisations  » tant ésperé par certains . Malheureusement cela va continuer, alors de grâce ne tombons pas dans le piège et gardons la tête froide ainsi que notre calme. Salutations.

Tout simplement inadmissible, cette attitude irresponsible mais voyons ce que la justice décidera. Il est clair que si la décision du tribunal ne sera pas fondée, le CCIF ou les représentants des victimes (la mère et le bébé) feront les démarches nécessaires pour tirer le meurtrier à ses responsabilités !!!
17 coups de couteaux pour une folie dite « schizophrenie », d’abord, c’est une maladie qui ne se déclare pas comme ça, ensuite si c’est vrai, pourquoi la ou les personnes responsable-s, elles n’étaient pas là à l’heure du meurtre pour éviter un tel drame car il ne faut pas prendre les gens pour des imbéciles, ce serait cotionner d’autres meurtres du même genre.

SALAM ALEYKOUM,
qu’attendre de la police , justice , des politiques et médias n’est ce pas eux qui pousse au paroxysme la haine islamophobe et font des appels au meurtre et à la haine et stigmatisation des musulmans ,chaque tueur de musulmans on le fera passer pour schizophrène et compter pas sur les psychiatre car derrière chaque guerre et génocide de musulmans les premiers conseillers sont les psychiatre Guantanamo les prisons d’Irak et d’Afghanistan et la Bosnie, dans ce derniers pays les psychiatre serbes ont conseiller et organiser les camps de concentration viols systématique actes homosexuelle sur les prisonniers hommes et pédophilie sur les enfants et les massacre et torture systématique alors n’attendez rien des psychiatre et leurs experts concernant les musulmans le coup de charlie était le but de tout ceci mais ils pensaient que sa se produirait a plus grande échelle donc ils nous stigmatise systématiquement et lorsque qu’ils auront leurs massacres des musulmans de France le gouvernement laissera un certains temps avant de réagir puis interviendra en parlant des droits de l’homme feront tomber quelques têtes comme boucs émissaires et trouveront une excuse totalement bidon et n’attendez pas une réactions de vos dirigeant cfcm et crcm et a partir de ce moment pour la soit disant protection des musulmans ont les contraindra a baisser leurs pantalon et la partie sera gagner il mettront l’islam de France en place et enfermeront les opposants qui passeront pour des terroristes

Dans cet article, la thése de l\’islamophobie, ainsi que le parti pris d\’une justice à deux vitesses, semblent évidentes. Cependant, conscient de la mauvaise foi des pouvoirs publics, ainsi que de la crainte de lire de faux articles islamophobe qui denigreraient les réels suffisamment horribles, je vous demanderai humblement de donner des details, sources, afin de ne pas donner la part belle à ceux qui nous accusent de paranoïa, tandis que nous vivons dans ces regards méfiants, méprisants, cette crainte de notre foi, chaque jours davantage.

Eh bien il était temps pour vous aussi d’en parler, je vous l’ai signalé dès le 15 janvier.
Le train est passé sous silence… Pour cette triste affaire.

Salam alaykoum
Un lien vers le témoignage des familles :
http://oumma.com/219722/temoignage-poignant-de-lepouse-de-mohamed-el-makouli-
Plus les trois étudiants aux USA…
Qu’Allah nous vienne en aide.

Il faudrait que chaque musulman dépose plainte contre les média et les responsable politique, pour les mettre a nue devant la population française qui est elle aussi victime de leurre manipulation flagrante .

tuer de cette manière me semble ne pouvoir relever que de la maladie mentale, et il ne s’agit pas de contester que cet homme soit malade, à mon avis. Mais le climat dans lequel verse la France depuis une quinzaine d’années explique que le délire de cet homme se soit organisé autour de l’Islam.Cela montre bien à quel point nous baignons dans une ambiance qui pousse au rejet et à la peur des musulmans avec un refus de leur humanité. En outre c’est bien la première fois qu’un schizophrène est identifié comme tel si vite et jugé comme irresponsable par l’environnement social. En général tout le monde hurle contre le monstre, son irresponsabilité est contestée et de nombreux malades mentaux, schizophrènes et autres paranoïaques finissent en prison, car ils ne s’en sont pas pris aux bonnes personnes, celles qui ne peuvent pas être des victimes puisqu’elles sont elles-mêmes monstrueuses et malfaisantes…quelque part elles méritent leur sort. Je m’adresse aussi à la personne qui dit: où était donc les personnes responsables? Essayez d’imaginer la vie de cet homme, de ses proches et renseignez-vous sur la maladie mentale s’il-vous-plaît, il y a une autre catégorie de personnes qui est de plus en plus maltraitée en France, ce sont les déficients , les handicapés, les malades mentaux et de mon point de vue, il faut se battre contre toutes les exclusions, qu’ils s’agissent des musulmans ou d’autres.

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.