BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Le procès de Christine Tasin: Riposte Laïque parle de « délit de blasphème »

Article publié le 7 août. Mise à jour le 8 août.

Aujourd’hui, vendredi 8 août, Christine Tasin a été condamnée à verser 3000 euros d’amende à Belfort pour ses propos islamophobes. Belle victoire contre cette présidente de Résistance Républicaine, qui se targuait d’être fière d’haïr l’islam. Le parquet de Belfort, qui a en effet estimé que ses mots étaient « de nature à susciter le rejet des musulmans en les désignant comme un danger pour la France », a requis contre elle trois mois de prison avec sursis et 3.000 euros d’amende, cela suite à une plainte du collectif belfortien, le CRI (Coordination contre le racisme et l’islamophobie).

Pour autant le tribunal correctionnel aura rejeté la constitution de partie civile du président de la Grande Mosquée de Belfort, Ali Saab, et conclu à l’irrecevabilité des plaintes de deux associations musulmanes locales, a-t-il été ajouté de même source selon l’AFP. On peut néanmoins se réjouir que le parquet ait décidé de sanctionner la militante d’extrême-droite, là où d’autres s’en étaient sortis sans problèmes. C’est lors de ces procès qu’il est donné l’occasion de reconnaître publiquement l’islamophobie comme un phénomène réel.

Christine Tasin se serait présentée à l’audience, le 2 juillet, vêtue de bleu, blanc, rouge à l’audience, revendiquant ses propos. Espérons que la décision du tribunal l’aura mouchée.

 

 


Cet été, l’islamophobie est en vogue. Riposte Laïque, qui nous gâte assez régulièrement sur le sujet, a publié récemment un édito faisant écho au procès en cours contre Christine Tasin.

 

En effet, mercredi 2 juillet, Christine Tasin, militante du mouvement d’extrême-droite Riposte Laïque, a été jugée pour provocation à la haine raciale. Cette dernière avait en effet proféré des propos islamophobes lors de la période de l’Aïd al-Adha.

Selon Saphir News, trois mois de prison avec sursis et 3000 euros d’amende ont été requis contre l’enseignante à la retraite, dont l’avocat a invoqué la « liberté d’expression », argumentant qu’elle devait être relaxée car « il n’y a pas de désignation d’un groupe précis, l’islam ce n’est pas les musulmans ».
Maître, si l’islam ce n’est pas les musulmans alors qu’est-ce qu’est l’islam selon vous ? Nous serions bien curieux de savoir par quel tour de passe-passe (faussement) intellectuel cet avocat conclut que mépriser publiquement une religion n’implique pas d’insulter ceux qui la pratiquent.

À ce sujet, donc, Riposte Laïque titre sur son site : « Oseront-ils condamner Christine Tasin pour délit de blasphème ? ». Il serait important de rappeler à Riposte Laïque qu’il n’est ici aucunement question de « blasphème », mais bien de provocation à la haine raciale, comme il l’a été caractérisé lors du procès. Quand Christine Tasin exprime sa « haine de l’islam » avec « fierté », elle ne critique pas une religion, elle stigmatise, qui plus est, en toute ignorance, une partie de la population française qui pratique cette même religion. Évoquer l’idée de blasphème, quand des attaques sont faites à l’encontre de la religion musulmane (et donc des musulmans), est une technique chérie par l’extrême-droite afin de justifier leur islamophobie galopante. L’islamophobie, pour rappel, implique tout acte de discrimination, de violence ou de rejet à l’encontre d’une personne en raison de son appartenance réelle ou supposée à la religion musulmane.

Articles associés

% commentaires (3)

salam aleikoum

riposte de quoi ?

tasin qui c est sa

on s en fou

ne pas donner de l importance

a ces ânes

Cette condamnation est parfaitement justifiée et légère;on demande la condamnation d’autres islamophobes notoires qui n’hésitent pas à cracher sur l’islam et les musulmans à chacun de leur article;ces sites sont bien connues proches de l’extrême droite ou émanant de catholiques intégristes;la condamnation de cette dame devrait inciter à déposer plainte contre ces fanatiques haineux.

Salam, Bonjour,

Encore un grand bravo au CCIF qui fait un travail remarquable. Nous avons malheureusement besoin de faire régner la justice par ce genre de poursuite, sans quoi tout le monde s’en prend aux musulmans en toute impunité! Donc ces sujets sont très sérieux et auront le mérite de montrer aux islamophobes, qui sèment le trouble au sein de la population française, que leurs propos haineux ne sont pas acceptables et doivent cesser.

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.