BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Jugés en Appel pour avoir agressé une femme voilée

Le 18 novembre dernier, devant des faits indiscutables et gravissimes à Trappes où une jeune femme accompagnée d’une enfant de 2 ans a été insultée et menacée à l’arme blanche par deux individus, le Tribunal correctionnel de Versailles avait contre, toute vraisemblance, décidé la relaxe des deux coupables.

On s’en souvient, ce 14 juillet 2013, où les deux hommes âgés de 35 et 39 ans animés d’intentions clairement islamophobes et criminelles avaient proclamé devant la jeune femme et l’enfant: « de toute façon les musulmans on va vous exterminer et ce sera toi la première ». Décidé à exécuter lâchement  leur dessein, l’un deux s’était alors approché de la jeune femme avec son arme mais a été, finalement stoppé par un passant qui s’est interposé et les a fait fuir. Et pour assouvir leur haine les mêmes individus avaient dans la foulée roué de coup de ceinture un homme qu’ils ont croisé en chemin.

C’est donc au travers de ces faits manifestes que l’avocat général a requis l’infirmation le 6 mai dernier, devant la 8è chambre correctionnelle de la Cour d’appel de Versailles, de 6 mois d’emprisonnement ferme pour les auteurs des faits.

Le 21 octobre 2013, le procureur avait, en effet, déjà requis 6 mois d’emprisonnement à l’encontre des deux prévenus pour injures à caractère racial, tout en déclarant : «Que leur culpabilité ne pose pas problème »et qu’ « il y a des lois… la justice doit être rendue ».

Puis contre toute attente le délibéré du 18 novembre avait ordonné la relaxe : « faute de preuve suffisante ».

C’est en tout cas ce 3 juin 2014 que l’affaire se jouera et que la Cour d’appel rendra son arrêt.

Le CCIF espère qu’au minimum les 6 mois d’emprisonnement ferme requis par l’avocat général, le 6 mai dernier, seront retenus à l’encontre des auteurs.

Le CCIF souhaite qu’au regard de la gravité de l’agression verbale et des projets criminels des auteurs, la Cour d’Appel du Tribunal correctionnel de Versailles prononce une condamnation claire des deux individus. 

                                                                     j'agis, j'adhère, je donne

                                                                     appli CCIF contre l'islamophobie

Articles associés

% commentaires (2)

Il faut leure donne une leçon dont il se souviendront
Ces islamophobes qui agressent des femmes musulmane la justice ne serait jamais vraiment équitable pour les musulmans(es).Sachez le

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.