BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Alsace: L’auteur des tags islamophobes condamné

Crédit photo: Al Kanz

Souvenez-vous mai 2013, la mosquée profanée à Illzach, une commune de 15 000 habitants située dans la banlieue de Mulhouse.

L’auteur des faits a été condamné en début de semaine à six mois de prison avec sursis et 500 € d’amende.

Jugé pour avoir dégradé la mosquée Al Houda, l’homme âgé de 29 ans, avait au printemps dernier inscrit à la peinture une croix gammée et des inscriptions à caractère islamophobe telles que « France aux français » et « 100 % cochon » sur la façade arrière du lieu de culte en construction comme le montrent les photos publiées par le site Al-Kanz.

Une condamnation c’est bien mais un plan de sécurisation c’est mieux.

Nous ne serons pleinement satisfaits que lorsqu’un véritable plan de sécurisation des biens pour la protection des lieux de culte musulman sera effectif. Depuis le début de l’année nous avons déjà recensé une dizaine de mosquées profanées ou vandalisées. Des mesures concrètes doivent être prises par les autorités et ce sans délai.

Les musulmans ont eux aussi droit à un traitement équivalent à celui dont bénéficient leurs coreligionnaires juifs et chrétiens en matière de protection de leurs institutions et de leurs personnes.

                                                                              j'agis, j'adhère, je donne

                                                                              appli CCIF contre l'islamophobie

Articles associés

% commentaires (2)

6mois avec sursis c’est rien, il faut le mettre 6 mois ferme au frais ! Et 2000e d’amende !

Hélas les églises chrétiennes sont aussi vandalisées et en plus grand nombre en France et à l’étranger ! À quoi sert-il de taguer, abîmer tous ces lieux de culte ?
Quand les hommes et les femmes chercheront-ils davantage à se respecter plutôt qu’à se combattre ????

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.