BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Compétitions de football : La FIFA autorise le port du voile

Cela a été confirmé samedi.  La Fédération internationale de football (FIFA) a officiellement intégré l’autorisation du port du voile ou du turban dans les règles du football.

L’International Football Association Board (Ifab), l’organe garant des lois du ballon rond, avait en effet autorisé à titre d’essai, le port du voile sous certaines conditions strictes de sécurité.

La question du port du turban pour les joueurs sikhs et du voile pour les joueuses de confession musulmane, se pose régulièrement dans le monde du ballon rond.

Cette décision intervient donc après deux années de réflexion et d’expérimentation sur les terrains à la demande de plusieurs fédérations internationales dont les athlètes étaient privé(e)s de compétition en raison du port de signes religieux.

Lors d’une conférence de presse à Zurich, le secrétaire général de la FIFA, Jérôme Valcke, a déclaré : « Une expérience a été menée et la décision restait à prendre. Cela a été confirmé: les joueuses peuvent avoir la tête couverte pour jouer ».

Le secrétaire général a également ajouté : « Nous ne pouvons faire de discrimination. Ce qui s’applique aux femmes peut s’appliquer aux hommes. Les hommes peuvent aussi porter dans les différentes compétitions un couvre-chef », a ajouté Jérôme Valcke.

Un arbitrage qui n’est pas du goût de la fédération française de football

En ce qui concerne l’application de cette décision, l’IFAB a expliqué qu’une circulaire sera envoyée aux différentes fédérations pour expliquer en détail les règles de sécurité à respecter (voile près de la tête, éviter les épingles, etc…). Cependant en France, la fédération nationale de football a d’ores et déjà fait savoir qu’elle maintenait l’interdiction du port du voile pour ses licenciées au nom du principe de laïcité.

Frédéric Thiriez, président de la Ligue de football professionnel (LFP), a déploré la décision de l’IFAB la qualifiant de « grave erreur » […] « qui va à l’encontre du droit des femmes » […] «Autoriser le voile dans le foot, c’est mépriser la femme».

Ce qui est déplorable ici, c’est qu’une fois de plus la laïcité serve de prétexte à discriminer et exclure.

Ce qui est méprisable ici, c’est d’interdire le port du voile aux femmes qui souhaitent le porter et ensuite prétendre défendre le droit des femmes.

Ce qui va à l’encontre du droit des femmes ici, c’est l’exclusion des femmes des compétitions sportives au nom d’un principe dévoyé et redéfini régulièrement dans le sens de la prohibition de toute expression religieuse.

Le football est un sport, un fait social majeur très médiatisé, qui par définition se doit d’être un modèle de diversité, d’échange et de tolérance à travers sa capacité à mettre en relation des personnes de tous horizons au-delà des différences.

En tant qu’Association de Défense des Droits de l’Homme, le CCIF se félicite que les instances dirigeantes du football international aient fait le choix de promouvoir et de développer un football « ouvert » et respectueux des libertés de chacun(e).

                                                                            j'agis, j'adhère, je donne

                                                                            appli CCIF contre l'islamophobie

Articles associés

% commentaires (6)

Honte a la Frane, encore une fois.

et oui mais en France le sport organisé est soumis au cadre de la mission de service public loi 2000-627 et les fédérations sportives doivent adopter des statuts conformes à cette mission .. et oui en Italie idem .. j’aime mon pays.

salam aleikoum
«Autoriser le voile dans le foot, c’est mépriser la femme».et lui interdire de jouer sans son voile ? tu l a méprise pas idiot

On dit souvent que le voyage forge les esprits, Mr THIRIEZ de part sa profession est un homme qui a dû beaucoup voyager. Mais pourtant ! Je suis choquée par ses propos dire qu’autoriser le voile c’est mépriser la femme ! Je ne suis pas psy mais c’est de la schizophrénie, c’est lui qui méprise la femme avec de tels propos. La manière de s’habiller relève de la liberté personnelle, et ôter ce choix à la femme c’est la mépriser, lui ôter sa liberté de conscience. Je reprendrais une phrase de nos chères féministes, ne me libérez pas je m’en charge !!!!!

Salam A3leykûm, alors là j’suis restée bouche-bée en lisant cet article… J’ai 16 ans, ça fait 6 ans que je fais du foot dans un club français ; je me suis voilée il y a 2 El Hamdû Lilah, et ça ne leur à poser aucun problème!!!! Je continue de m’entrainer avec mon voile et de mettre un turban pour les matchs, les clubs adverse ne m’ont jamais refusé un match donc faut s’arrêter là parce que des idioties tel que celles-là c’est totalement ABSURDE !!! Je suis passée dans le journal avec mon équipe en ayant un survêtement et mon voile et ça n’a gêner aucun club, et la FFF ne m’a fait aucune remarque… (en tout cas pour l’instant Wa Lilahi Lhamd)

Samah>
oui mais tes match ca doit pas.etre la ligue des champions…?

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.