BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Inscriptions islamophobes sur la Grande Mosquée de Paris

Le mur de la porte d’entrée de la Grande Mosquée de Paris a été vandalisé dans la nuit de lundi à mardi avec l’inscription de « propos insultants envers les musulmans et l’Islam » a annoncé son recteur,  Dalil Boubakeur.

Dalil Boubakeur qui a déposé plainte auprès du commissariat et qui a déclaré : « Nous déplorons profondément la violence raciste et l’hostilité qui se manifestent ainsi contre l’institution emblématique de l’Islam en France qu’est la mosquée de Paris ».

Abdallah Zekri, président de l’Observatoire National de l’islamophobie (CFCM), a condamné « cet acte odieux ».

Quant au maire de Paris, Bertrand Delanoë, a exprimé « indignation et sa colère » à la suite de ces « tags à caractère injurieux […] à la fois irresponsables et intolérables ».

Hier soir, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls a réagi par un communiqué dans lequel il « condamne fermement l’apposition d’écrits insultants sur les murs de la Grande Mosquée de Paris ».

Le CCIF alerte et dénonce régulièrement ces attaques contre les lieux de culte musulman, qui s’étendent sur tout le territoire.

Sur ce seul trimestre nous avons comptabilisé huit profanations, un phénomène qui traduit bien cette banalisation des actes de violence envers les musulmans et ce rejet de l’Islam.

Raison pour laquelle le CCIF appelle à la vigilance et à l’extension du plan de sécurisation aux sites musulmans.

Il ne s’agit pas d’un acte isolé et nous aurions souhaité que les autorités condamnent et s’indignent à chaque fois qu’une de ces mosquées a été dégradée et ce sans distinction, avec une réelle volonté de mettre fin à cette vague de haine.

                                                                       j'agis, j'adhère, je donne

                                                                       appli CCIF contre l'islamophobie

  

Articles associés

% commentaires (2)

Ce sont comme autant d’avertissements ces inscriptions. On s’en prend toujours aux biens avant de s’en prendre aux personnes.

J’ai un ami qui a voulu entrer dans la grande synagogue de ma ville pour la visiter, voire comment c’était à l’intérieur, de la même manière qu’on entrerait dans une Mosquée ou une Eglise. Les CRS qui sont sur place 7/7j tôt le matin jusqu’a tard le soir lui ont fait passer un contrôle d’identité, lui ont posé 1000 questions, et l’ont fiché. Par contre quand on vandalise un lieu de culte Musulman là on dit « c’est pas bien rholala ».

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.