BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

« Je suis étudiante, je porte le voile et j’ai des droits »

Je me suis inscrite à une formation accélérée de perfectionnement dans une école de commerce.
Je me rends à la réunion d’information voilée.

Je passe mon entretien voilée et je commence la formation voilée.

Je commence les cours le lundi suivant, sauf que le 2eme jour, le surveillant général et la responsable projet m’interpellent : On me demande de retirer mon voile.

Le surveillant se dit d’ailleurs assez gêné car c’est la 1ere fois que le cas se présente à lui.

Arguments : « non-respect de la laïcité » et « prosélytisme ». (Absolument faux dans les 2 cas).
Je refuse, alors on me propose de le mettre en « turban » comme ma camarade elle aussi musulmane.

Prise par surprise et ne connaissant pas mes droits je décide donc de le porter, comme il m’arrive de temps en temps, avec un col roulé épinglé au foulard ou avec 2 foulards (couvrant cou et cheveux, ce qui revenait finalement exactement au même).

Je retourne à sa rencontre plus tard dans l’après-midi pour lui expliquer qu’il m’est impossible de me « coiffer » ainsi tous les jours alors il me propose de rencontrer la directrice plus tard.
Le soir même je contacte le CCIF par mail, qui dès le lendemain m’explique que je suis dans mon droit.
Je rencontre la directrice qui me demande, « par respect » et « pour ne pas choquer », de retirer mon voile. Demande à laquelle je réponds que rien ne me l’interdit.

 

Elle me propose donc un débat idéologique (le prosélytisme n’allant que dans un sens apparemment), je rétorque que je ne suis pas là pour ça.
Depuis je porte mon hijab tous les jours, en robe, en jupe…
Par la suite la juriste (très grand merci pour son soutien) du CCIF a contacté la directrice pour un rappel à la loi, et j’ai d’ailleurs appris que la directrice savait pertinemment que j’avais le droit de porter mon voile.
(Bien sûr j’ai eu droit aux petits commentaires de plusieurs intervenants sur la laïcité, bien qu’ils n’en savent rien, donc j’ignore simplement.)
J’aimerais que tous et toutes restions en accord avec nos principes, qui fonctionne très bien avec la République et qui sont protégés par celle-ci !

                                                                                                 j'agis, j'adhère, je donne

                                                                         appli CCIF contre l'islamophobie

% commentaires (2)

Macha’Allah!! Courage ma soeur on est pas au bout de nos peines dans ce pays!! Bravo aux juristes du CCIF qui sont juste au TOP!

Subhanallah, vela c’est exactement passer pareil pour moi en classe préparatoire il y a 3ans.
Je m’étais même fait agresser verbalement par un professeur.
Hamdoulilah maintenant je suis a la fac et tou se passe bien

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.