BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Racisme: Information judiciaire contre le policier de Trappes

En juillet dernier, des échauffourées ont éclaté à Trappes suite au contrôle d’identité  d’une jeune femme portant le voile intégral, un contrôle policier aux méthodes plus que contestables   au cours duquel la jeune femme et sa mère ont été molestées par l’un des policiers. 

Un policier jugé « irréprochable » par M. Valls et qui pourtant a déclaré qu’il se « régalait » de toute cette agitation.

D’ailleurs, au lendemain des événements de Trappes, nous vous révélions les pages facebook de certains policiers, dévoilant ainsi de manière édifiante leur attitude et leurs propos clairement islamophobes et racistes, pages que nous avions immédiatement fait constater par huissier.

Cette découverte a donné une nouvelle lecture de ce contrôle musclé, lequel était donc forcément pollué par les préjugés du policier, dont le comportement violent a justement été mis en cause par le couple. 

Nous avions alerté l’opinion publique sur ces pratiques scandaleuses qui vont à l’encontre de la mission de maintien de la paix et de la sécurité dévolue à la police nationale.

Un travail qui a porté ses fruits puisque l’IGPN a, dans un premier temps, ouvert une enquête pour identifier les auteurs des propos litigieux et placer en garde à vue deux policiers. Nous espérons que cette enquête débouchera dans un second temps sur des mesures disciplinaires.

Aujourd’hui, nous nous félicitons que le parquet de Versailles ait ouvert une information judiciaire pour « incitation à la haine et à la discrimination raciale » contre ce policier.

Naturellement, le CCIF se constituera partie civile et met en garde ceux qui seraient tentés d’instrumentaliser la situation pour mieux faire accepter la condamnation de Mickaël Khiri alors même que les révélations sur les policiers impliqués aurait dû déboucher sur la relaxe du couple.

 

                                                                      j'agis, j'adhère, je donne

                                                                      appli CCIF contre l'islamophobie                                                                                           

Articles associés

% commentaires (1)

Bizarre, Monsieur le Ministre de l’Intérieur a garanti que tous ses agents étaient polis, courtois, respectueux, et jamais racistes. Et tout le monde le sait bien. Sûrement un complot ourdi par Al Quaida 😉

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.