BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Mosquée de Nice: l’entourloupe Estrosi

Vendredi 11 octobre Christian Estrosi maire de Nice, a présenté au conseil municipal la délibération de déclaration d’utilité publique dans le but de procéder à l’expropriation du futur centre En-Nour.

Lundi dernier, nous vous expliquions que ce motif « d’utilité publique» n’était qu’un prétexte pour faire annuler le projet En-Nour et priver la communauté musulmane de Nice de son centre socio-culturel et cultuel.

A la veille de ce conseil municipal, l’association de Nice La Plaine, porteuse du projet En-Nour, a été reçue par le maire.

Au cours de cette entrevue M.Estrosi a pris l’engagement « solennel » de proposer à l’association un autre immeuble de même capacité et dans le même périmètre à condition que les travaux actuels du centre soient interrompus.

Sauf que les responsables de l’association de Nice La Plaine, nous ont annoncé que le conseil municipal de Nice a adopté la délibération imposant l’expropriation du centre et que cette décision rompt de manière abusive et unilatérale l’accord proposé par le maire lui-même.

L’association, s’estimant ainsi trompée, a décidé de reprendre les travaux du centre dés aujourd’hui, lundi 14 octobre 2013.

Et dans les jours qui viennent, l’association sollicitera le préfet des Alpes maritimes, pour être reçue, afin de lui faire part de ses inquiétudes quant au climat ainsi instauré après le vote de cette délibération.

L’association demandera également au Préfet, de refuser l’ouverture de l’enquête préalable à  la déclaration d’utilité publique, procédure qui n’est qu’une manœuvre pour empêcher les niçois musulmans de se doter d’un lieu de culte digne de la 5e ville de France.

 

                                                                   j'agis, j'adhère, je donne

Articles associés

% commentaires (2)

Que les musulmans de Nice, très nombreux, prennent leur destin en main et présentent une liste aux élections municipales.

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.