BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Islamophobie à la SNCF

Lors de la visite du président israélien à Paris, le 8 mars dernier, des pratiques discriminatoires avaient été dénoncées par le syndicat Sud. En particulier, Itirémia (filiale de la SNCF) avait exclu dans le cadre de sa prestation, les salariés de confession musulmane pour éviter que Shimon Peres et sa délégation ne soient à leur contact. La SNCF avait évoqué une consigne émanant du ministère de l’intérieur, puis de la délégation israélienne, ce qui avait été démenti par l’ambassade israélienne à Paris. 

Suite à ces accusations, une enquête interne du CHSCT avait été enclenchée. D’après l’agence AFP, qui a pu accéder au rapport d’enquête, non seulement les faits sont confirmés, mais pire, cette pratique est devenue courante, et ne concerne pas uniquement la SNCF.

Extrait du rapport du CHSCT (dépêche AFP) :

« Au vu des éléments recueillis lors de l’enquête (…), nous pouvons dire qu’il y a de forts faisceaux d’indices nous laissant croire qu’il y a eu une discrimination d’ordre raciale et confessionnelle appliquée par la Direction« , indique le rapport du CHSCT.
« Nous constatons que contrairement aux déclarations de la Direction ces pratiques ne sont pas isolées et qu’elles sont devenues courantes« , ajoute le rapport.
Il affirme « douter de la seule implication du management de proximité », estimant qu’une « part de responsabilité du client SNCF doit être mise en cause« .

« Il est regrettable de voir l’amalgame que la direction a pu avoir concernant les agents de confession musulmane en les assimilant à des terroristes potentiels et donc dangereux pour la société », ajoute le rapport. ….  
« cette enquête a permis de faire émerger d’autres cas de faits graves, par exemple lorsque l’entreprise répond favorablement à un tour opérateur qui souhaite que les bagages soient pris en charge par des salariés d’Itirémia de confession juive » uniquement.

Le Ccif suivra les suites judiciaires de cette affaire et vous en tiendra informer, et espère que toute la lumière sera faite en particulier sur les responsabilités de la SNCF et du Ministère de l’intérieur.

 

                                                                j'agis, j'adhère, je donne      

Articles associés

% commentaires (3)

LA SNCF A LA MEMOIRE TROP COURTE ELLE OUBLIE QUZ CE SONT DES IMMIGR2S QUI ONT
CONSTRUIT DES LES LIGNES DE CHEMONS DE DE FER QUI ONT CREUSE POUR QUE LES RAILS SOIENT EN PLACE CE N4EST NI shimon peres qui vient poir un dialogue et demande
que les immigrés soient écartes je suis indignée est faible
quand une organisation constitué en collectif demandera des comptes aux ministères de l’intérieur pour tous les actes discriminatoires les communiques ne suffisent pas l’info ne passe pas je suis a votre disposition

Cela reste au niveau de l’enquête. Quel est le pouvoir du CHSCT, son intention l’article ne le dit pas.
Est-ce que le CHSCT va juste contraindre la direction à se conformer aux lois
ou
Y’aura-t-il de toute façon une suite judiciaire.

« Il est regrettable de voir l’amalgame que la direction a pu avoir concernant les agents de confession musulmane en les assimilant à des terroristes potentiels et donc dangereux pour la société », ajoute le rapport. .
C’est pathétique ou l’art d’inverser les rôles !!!! même dans ce cas où un criminel de guerre, « président » d’une entité raciste, fait usage d’abus de pouvoir pour laisser exprimer sa haine, même dans un tel cas le rapport arrive à incriminer les musulmans, qu’ils soient français ou autre!!!! les musulmans sont devenus des paillasses où chacun s’essuit les pieds!!!
Il serait temps d’affirmer notre droit à la liberté d’opinion. Et de dénoncer nos détracteurs comme étant contre la liberté d’opinion, et adepte de dictature de la pensée…

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.