BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Tags racistes en Gironde

Le lieu de culte musulman de Barp, situé en Gironde, a été de nouveau la cible d’attaques islamophobes. Des tags racistes ont été retrouvés sur la façade de la mosquée. Il s’agit d’une nouvelle gifle pour la communauté musulmane de cette commune paisible de 5000 habitants.

Des tags racistes avaient déjà été retrouvés l’été dernier durant le mois de ramadan. Après avoir été effacés, ils sont de nouveau réapparus à deux reprises en août.

En réaction, Christiane Dornon, la Maire du Barp, avait dénoncé un « acte intolérable de bêtise humaine » et avait organisé un rassemblement de soutien à la communauté musulmane, qui a réuni une centaine de Barpais.

Mais en septembre, des croix gammées et des inscriptions xénophobes du type « Dehors sales rats » et « La France est à nous » ont encore été retrouvées. Certains tags visaient également la maire en la traitant de « collabo ».

En décembre, les agresseurs ont été encore plus loin dans leur démonstration de haine en jetant un cocktail molotov (confectionné avec une bouteille de vin et un morceau de tissu en guise de mèche selon Sud Ouest) contre la mosquée, sans provoquer de blessés.

L’association des Marocains du Val de l’Eyre qui gère le lieu de culte musulman de la ville a à chaque fois déposé plainte, mais à ce jour encore aucun suspect n’a été arrêté. Une enquête de gendarmerie a été ouverte.

Le CCIF condamne avec la plus grande fermeté cette nouvelle série d’attaques islamophobes lâches et provocatrices et insiste pour que leurs auteurs soient rapidement identifiés et que leur jugement soit exemplaire. L’impunité à Barp, comme ailleurs, encourage la récidive islamophobe, c’est donc à la justice que revient la responsabilité de rattraper ces délinquants.

En tout cas, agissons tous en signant et en diffusant la pétition pour la constitution d’une commission parlementaire sur l’islamophobie et contre les lois liberticides :

http://change.org/stopislamophobie

stop Islamophobie

% commentaires (3)

LOL La France ET à nous en tout cas ils n’écrivent pas en français ca reflète bien le niveau d’éducation de ces gens.

DEHOR sans S ca aussi c’est fort !

Si on les atrappe, demandons aux autorités chargées du dossier de bien vouloir les obliger a suivre, sous peine de prison, des cours d’orthographe, de litterature et d’histoire !

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.