BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Prison avec sursis

L’homme en état d’ébriété qui avait violemment agressé une femme vêtue d’un niqab qui se promenait avec ses enfants dans une fête foraine à Nantes, a été condamné à une peine de cinq mois de prison avec sursis.

L’homme âgé de 29 ans avait expliqué aux policiers avoir voulu faire justice lui-même et leur avait fourni une fausse identité afin d’échapper aux poursuites.

Le délibéré du procès dans lequel le Ccif était partie civile est le suivant :

  • 4 mois de sursis simple pour les violences
  • 1 mois pour l’utilisation d’une fausse identité
  • 1000 euros de dommages intérêts pour l’ensemble des préjudices subis

 

Plus que jamais,  si vous êtes victime d’un acte islamophobe,  portez plainte et contactez le Ccif.

L’islamophobie n’est pas une opinion c’est un délit !

Articles associés

% commentaires (3)

Bonne nouvelle !!!

même si cela ne compense aucunement les dommages subis par la victime et sa famille, cette condamnation doit servir d’exemple.
Courage dans ce combat pour la dignité et contre les injustices

Si c’est le mari de cette femme qui avait tapé dessus, il aurait écopé de la prison ferme!
Ici, il s’en sort avec du sursis … comme une permission pour inciter la répétition de cet acte!
Justice française bizarre …

Ajouter un commentaire à MONE Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.