BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Tags islamophobes dans les Vosges

Une dizaine de tags (insultes à caractère islamophobe et homophobe, inscriptions pro-FN et croix gammées) ont été découverts ce week-end par les fidèles de la mosquée de la petite commune de Contrexéville, dans le département des Vosges.

La mosquée Attawba, financée exclusivement par ses fidèles, est toute nouvelle : elle a ouvert ses portes en juillet dernier, le premier jour du mois de Ramadan, et n’a pas encore été officiellement inaugurée. Une plainte a été déposée auprès de la gendarmerie.

Après les dégradations constatées à Vandoeuvre en septembre et à Tomblaine en décembre, il s’agit donc de la troisième mosquée de la région Lorraine à subir ce type de vandalisme islamophobe en l’espace quelques mois. 

Le CCIF dénonce fermement ces actes lâches, et réitère sa demande au ministre chargé des cultes d’étendre aux sites musulmans le plan de sécurisation des sites juifs lancé en 2002 par Nicolas Sarkozy. Les actes islamophobes visant les lieux de culte se multiplient, et aucune mesure concrète n’est mise en oeuvre par les autorités pour enrayer ce phénomène. L’islamophobie doit faire l’objet d’une tolérance zéro : le gouvernement se doit de lancer un message fort afin de mettre fin au sentiment d’impunité qui habite les auteurs de ces actes de haine.

Par ailleurs, le CCIF exprime sa solidarité avec les membres de la communauté musulmane de Contrexéville, et se tient à l’entière disposition de l’association des fidèles de la mosquée.

Articles associés

% commentaires (1)

ces tags et tous ces actes racistes sont abominables et absolument abjectes. Je ne comprends pas comment il est aujourd’hui possible que des personnes après tout ce que notre continent à vécu de drames racistes à faire perdurer ce genre d’idéologie mortifère. La mosquée Attawba doit être protégée par la France et les francais

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.