BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

La Une de L’Express

La couverture de l’Express mis en vente jeudi, qui titrait « Le vrai coût de l’immigration » avec pour illustration la photo d’une femme voilée devant un bureau des allocations familiales, est une preuve supplémentaire de l’irresponsabilité de certains médias qui font peser un climat de suspicion sur les citoyens de confession musulmane.

En effet, au mépris de toute déontologie élémentaire, cette Une encourage la méfiance et la paranoïa autour d’un islam perçu comme étranger et hostile à la Nation, dans un cocktail savamment dosé entre raccourcis, préjugés et amalgames. Le CCIF condamne fermement la multiplication de ces Unes et titres racoleurs qui alimentent et favorisent les sentiments d’islamophobie de certains français.

C’est d’ailleurs cette fois au sein même de la rédaction de l’hebdomadaire que ce choix éditorial a déclenché une polémique. Le rédacteur en chef Christophe Barbier a fini par devoir se justifier devant une assemblée générale extraordinaire qui s’est tenue jeudi 15 novembre dans un climat de fronde : ses journalistes n’ont semble-t-il pas apprécié les amalgames entre islam, immigration et assistanat faits par cette couverture, d’autant qu’il a admis que l’objectif de cette surenchère est de booster les ventes en flattant la frange dure du lectorat.

Mais ses explications n’ont pas suffit à convaincre la rédaction et à calmer la fronde des journalistes. L’un d’entre eux a déploré que Barbier n’ait pas reconnu son erreur, dénonçant un certain « racolage » :

« On ne peut pas pas au nom de la concurrence faire du racolage, surtout avec un tel décalage entre couverture et titre d’un côté et le contenu des articles de l’autre… le directeur nous a répondu qu’il fallait faire du buzz négatif, parce que ça marchait », a souligné ce journaliste. (source : AFP)

Ce qui n’a pas empêché l’intéressé de persévérer dans l’amalgame dans un éditorial vidéo publié sur le site de l’Express, évoquant le « défi » posé par les populations originaires du « Sud de la Méditerranée ». Faut-il rappeler à Christophe Barbier que de nombreuses femmes portant le voile n’ont jamais mis les pieds au « sud de la Méditerranée », et que l’islam est aussi une religion qui se vit en France, pratiquée en grande partie par des français, nés en France, de parents français ?

Vous pouvez admirer ci-dessus la parodie faite sur twitter par FeyzBelha, qui a imaginé les futures pages de couverture du magazine l’Express, lesquelles seraient sûrement sans problème affichées sur les murs du métro.

Le CCIF espère que comme à L’Express, il puisse y avoir dans les bureaux de Valeurs Actuelles, Marianne, Le Point, ou Charlie Hebdo (pour n’en citer que quelques uns), quelques journalistes consciencieux et responsables qui finiront par s’élever contre des politiques éditoriales qui, pour faire vendre du papier, n’hésitent pas à répandre les pires clichés. Saluons le travail des journalistes de l’émission « On va pas se mentir  » sur I-télé qui est revenue sur la Une de l’Express ainsi que sur la censure de la campagne NSLN par la RATP. 

Articles associés

% commentaires (1)

les médias pyromanes!!!! C’est à eux qu’il faut s’en prendre principalement!!! on dirait une affiche du F.N!! Où va t-on bon sang.

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.