BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Trop musulmans pour être des touristes

Samedi 22 septembre, comme tous les jours au Trocadéro, une foule de touristes se presse sur la place pour admirer la tour Eiffel et les fontaines. Mais ce n’est pas tout à fait un jour comme les autres. Des cars de CRS sont postés autour de la place, et contrôlent les personnes qui semblent susceptibles de troubler l’ordre public. En fait, les personnes contrôlées sont toutes musulmanes ou perçues comme telles. Touristes maghrébins, femmes voilées, aucun n’a droit de séjour sur la place touristique. La place du Trocadéro est blanchie par ordre de la préfecture.

Sous prétexte de sécuriser l’une des plus grosses attractions touristiques de Paris, invoquant une « menace islamiste » provenant de « salafistes » passablement énervés par la publication de caricatures du prophète, les forces de l’ordre ont procédé à des arrestations au faciès. Le CCIF a contacté des victimes de ces arrestations ciblées, qui nous racontent en détails leur journée.Jamila est ici avec sa famille. Son oncle, marocain, est en visite à Paris et sa famille a décidé de l’emmener voir la tour Eiffel. La mère de Jamila porte le voile. A peine arrivés sur place, un groupe de gendarmes mobiles s’approchent pour un contrôle d’identité. Ils vérifient les cartes françaises présentées et leur annoncent qu’ils doivent quitter la place et qu’ils vont les « raccompagner au métro », tandis que l’oncle au passeport marocain est menotté et embarqué par d’autres policiers.

En fait, elles ne seront pas raccompagnées mais embarquées elles aussi par la police, comme d’autres avec elles. Le point commun ? Ils sont tous musulmans et/ou maghrébins. Jamila et sa famille seront contrôlées quatre fois, comme la trentaine d’autres personnes arrêtées avec elle, qui patientent dans la cour du commissariat du 18ème. L’oncle, lui a été emmené au commissariat du 16ème et libéré immédiatement car il n’avait rien à faire ici lui a-t-on déclaré. Et pour cause, il a bel et bien présenté ses papiers d’identité et n’a participé à aucune manifestation interdite. Serait-on plus respectueux des lois et de la déontologie dans le 16è que dans le 18è ?

Le récit de K. est saisissant. Sa fille vient tout juste de naître, et ses parents sont arrivés la veille depuis la Drôme pour lui rendre visite et voir le bébé. Le 22 septembre, il a décidé de les emmener voir la Tour Eiffel, accompagné de quelques proches. Les parents, qui ne sont jamais venus à Paris, se réjouissent de voir la Tour Eiffel. K. n’était pas du tout au courant de la polémique autour des caricatures de Charlie Hebdo, trop occupé à accueillir la naissance de son enfant à la maternité pour écouter les infos. Il affirme qu’il ne serait jamais venu sur cette place s’il avait su qu’une manifestation devait avoir lieu. Lorsqu’ils ont vu les cars de CRS alignés près de la place, ils ne se doutaient pas que cette sortie en famille à la tour Eiffel allait se transformer en un véritable calvaire.

Contrôlés pour la première fois à 14 heures, ils ne sortiront pas du commissariat avant au moins 18 heures. Ballottés entre les gendarmes et la police, d’un camion à un autre, fouillés et contrôlés à de multiples reprises, transportés « comme des animaux », de manière humiliante, sans savoir où on les emmène, quand ils pourront sortir, ni la raison de leur détention…

 

Mais K. a surtout été heurté de la manière dont sa mère a été traitée : à plusieurs reprises, elle signale aux policiers qu’elle a des problèmes cardiaques et se sent mal, une policière lui répond « Et alors ? », on refuse de lui donner une chaise ou un verre d’eau lorsqu’elle les réclame… Pour lui, ça ne fait aucun doute : c’est simplement parce qu’il est arabe, d’« apparence musulmane », qu’il a été arrêté.

 

Il en est convaincu : les 38 personnes qui ont été arrêtées ce jour-là, parmi lesquelles beaucoup, comme K., n’avaient rien à voir avec la manifestation, ont toutes été contrôlées « au faciès », de manière discriminatoire, simplement du fait de leur origine ou religion présumée. Les nombreuses remarques racistes de certains policiers durant l’après-midi viendront corroborer cette impression. Par exemple, « oui, on vous compte comme des moutons ». Il n’en revient toujours pas d’avoir vu son image au journal télévisé ce soir-là, accolée au mot « intégriste », alors qu’il voulait simplement passer une journée en famille à la Tour Eiffel, quelques jours après la naissance de sa fille.

Jamila et K. n’oublieront pas de sitôt cette journée, où ils ont appris une douloureuse leçon : en France, certains et certaines n’ont pas le droit d’accéder au parvis des Droits de l’Homme. En France, nous ne sommes pas tous libres et égaux.

Le CCIF appelle toute autre personne interpellée sans motif légitime par les forces de l’ordre le 22 septembre 2012 au Trocadéro ainsi que tout témoin de ces faits à prendre contact avec nous à l’adresse contact@islamophobie.net ou par téléphone au 09 54 80 25 93.

Articles associés

% commentaires (8)

C’est que maintenant qu’ils se rendent compte qu’en France, nous ne sommes pas tous libres et égaux???
sa y est?? ils sont réveillés??
et oui mes chers frères et soeurs, nous ne vivons pas dans le monde des bisounours!

Si il faut sa pour que nos frères et soeurs descendent de leurs nuages et bien, hemdoulilai!

L’inégalité, les musulmans la subissent dès la petite école,dans leur orientation, puis dans l’emploi et dans leur évolution… enfaîte dans tout les domaines.

barak allah oufik le CCIF!

Je reprends le coup de gueule ci dessus, de L’inégalité!!! Nous les musulmans nous la subissons depuis notre toute petite enfance, déjà à l’école ma maitresse m’avait lancé mon cahier en plein visage elle m’avait ouvert l’arcade sourcilière droite je m’en rappelle encore et je me rappellerai toute ma vie et je n’avais que 7 ans, plus tard mon orientation fut catastrophique malgré de bons bulletins bien plus meilleurs que ceux de mes copains et copines occidentaux de l’époque, puis maintenant dans le monde du travail je fais l’objet de discrimination caractérisé pas le droit d’évolué… bon que pour les sales besognes bien que je justifie de diplômes pour accéder au poste supérieur, mais la préférence nationale est là et bien en place faite moi confiance ils préfèrent mettre un blanc même s’il n’a pas de diplômes pas de qualification ni la compétence ni expérience professionnelle, voilà ce que je vis…une procédure en justice est lancée!!!

Oui c’est affreux, ce pays est à la dérive et ne fait que s’enfoncer de jour en jour, et ce n’est pas fini, ceux qui connaissent un peu l’histoire de la France savent très bien que c’est un pays notoirement raciste voire fasciste qui a participé à pas mal de basses oeuvres dont les vrais livres d’histoire en sont pleins…
Concernant cette affaire de trocadéro il faut dire qu’ils s’agit d’une poignée de flics et de CRS réquisitionnés pour l’occasion, ce sont en général les plus décérébrés qui sont déployés
car les plus aptes à faire du zèle et surtout ils sont briffés en amont à faire du « chiffre »
pour justifier leur intervention auprès de leurs supérieurs, bref c’est de la connerie bureau médiatico policière à la française mais non moins condamnable car les honnêtes gens qu’on a fait chier ce 22 sep 12 juste parce qu’ils se promenaient là où l’opération a été lancée, ont été pris en otage comme des boucs-émissaires pour justifier des pratiques d’un autre age.
Donc oui, honte à toi cette France des fachos.

c’est pas bien, je suis scandalisé, il faut faire quelque chose pour que ce genre de comportement cesse.

je veux savoir , quel but la France veut atteindre avec cette sorte de comportement??finalement,ils veulent faire quoi??faire comme l’avait fait Vichy aux juifs?;déporter les musulmans vers des camps de concentration???!!quel pays de merde!

salam alaykoum,

Partir, c’est pas une solution à mon sens, et ALLAH oualem, déjà la Terre n’appartient à aucun humain, tout appartient à notre Créateur, ceci dit, comment font ceux qui sont français, qui ont toute leur vie ici ? où doivent-il aller ? vont-ils devoir quitter la famille -peut être non musulmane- les convertis ?
Pourquoi quand les français vont s’installer ailleurs ça pose pas de problème ?

c’est l’islam leur problème, pas seulement les origines, bon ok y’a du racisme contre ce qu’ils aiment nommer ‘les étrangers, les enfants d’étrangers’ mais quand par exemple tu regardes la Palestine où les gens étaient chez eux, n’ont rien demander à personne sont virés de leurs foyers, tu crois qu’ils disent ‘oh faut les laisser ils sont chez eux, on n’y va pas’ ? non on frappe à la porte, on les fous dehors, on squatte et le monde entier trouve ça ‘normal’, quand les americains ont fait la misère aux indiens tu crois qu’ils se sont génés aussi ? non maintenant ils se croient même du ‘pur souche’ alors faut arreter la blague, je suis française et musulmane et ici c’est chez moi, telle est la decision d’ALLAH, c’est pas un être humain qui va decider où on doit aller…et surtout comment on doit s’habiller… si je montrais mes sous vetements ou si je me foutais à poil sur le net, ça poserait pas de problème, ils vendent leurs femmes et leurs filles à faire des pubs, des photos etc… à poil quand c’est pas simuler l’acte dans des films et c’est nous qui avons un problème ??? qui n’est pas normal ? pourquoi vouloir à tout pris voir nos cheveux (qui au passage ne sont pas fait de fil d’or….donc y’a rien à voir)
desolée…ou pas…je suis née ici, je suis française, et je m’habille comme je veux. Depuis quand on va decider quelle partie de mon corps je dois montrer ? et ça parle de liberté, de respect,…mdr…quand on veut forcer une femme à montrer des parties de son corps et qu’elle veut pas, c’est du forcing, j’prefere mourir habillé que vivre nue : ici les gens crèvent la dalle à la fin du mois, ils galèrent mais tout ce qui les inquiètent c’est comment la voisine s’habille…quand tu prends une pause pour te bousiller la santé à fumer une clope ou faire la causette c’est normal, quand tu prends moins de temps de pause pour prier c’est pas normal…ils sont pas nets ou alors on a pas le même sens du mot liberté et normalité…et alhamdoulillah, ça me va, le jugement humain ne me fait pas peur, celui d’ALLAH par contre….
salam alaykoum

Je suis française, blanche, etc …. et vous avez raison : la France est dans sa mentalité générale raciste, et j’ai souvent honte d’être française. Je suis, tout comme vous, citoyenne du monde.

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.