BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

CCIF vs Charlie-Hebdo

% commentaires (3)

Même type de commentaire que pour le Louvres. Est-ce que les français musulmans trouvent plus facilement l’oreille des british, ou est-ce les français qui nous boudent ?
Encore pis : La journaliste utilise le terme « islamophobia » quand les français apparente encore cela à du racisme …

Bravo à Marwan pour son discours clair et sa maitrise de la langue Anglaise ! Quant on voit comment bataille celui de CH pour se faire comprendre, sans parler de son manque d’arguments pour se justifier…CH ne veut pas assumer les conséquences de ses actes.
En même temps, on sent bien le bout de souffle de ce journal, qui, comme certains partis politique qui pour survivre, se servent de l’Islam et des Musulmans comme fond de commerce.

Nous sommes tous d’accord sur l’importance de la liberté d’expréssion (à géométrie variable dans certains cas cf.Dieudonné…), mais ça n’est pas non plus la liberté de l’insulte et de la stigmatisation.

Bonne continuation le CCIF et que Dieu récompense chacun pour ses actes.

Déclaration universelle des droits de l’homme:

« Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. »

Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789:

« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

« L’imprimerie et la librairie sont libres. »

Je pense que tout est dit, ceux qui se sentent offusqués n’ont qu’a pas acheter et lire CHarlie Hebdo, pour ma part, je suis athé et ne lit ni n’achete la bible, le coran…..

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.