BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Débat avec Véronique Genest

Véronique Genest, qui s’est fait connaître par son rôle de flic dans la série française Julie Lescaut a dû en traumatiser plus d’un(e) avec ses prestations d’actrice. Puis, avec sa tentative d’exorciser les soupçons de xénophobie qui pesaient sur sa personne en montrant une relation très amicale avec feu son quota, Mouss Diouf, dont le rôle peut faire penser à l’auxiliaire africain dans les Aventures de Tarzan.

D’ailleurs, le 17 septembre sur le plateau de Jean-Marc Morandini et encore ce matin sur i-Télé, elle débute son propos en évoquant, peut-être, la kénophobie (1) de son fils.  » Il a peur du noir par exemple  » et de poursuivre en disant qu’il faut lui expliquer que l’obscurité n’est pas une source de danger et que pour le rassurer, elle laisse une lampe allumée.

N’y voyez là aucune coulrophobie (2), mais celle qui agitait sa flamboyante tignasse, loin d’être katagélophobe(3), continuait sa réflexion : « islamophobe, c’est la peur de l’islam. Alors peut être effectivement que je suis islamophobe. Je fais mon coming-out, je le suis comme beaucoup de Français ». Et de dire quelques secondes plus tard, que  » l’islam est une religion magnifique « . Schizophrénie ou mauvais goût?

A moins d’être phronémophobe (4) et de visiblement se complaire dans son frisson phobique, Véronique Genest serait-elle, suite à ses spots publicitaires pour une marque de jambon, convaincue que tout ce qui est barbu, qui ne mange pas de cochon et qui est un peu trop bronzé est une menace pour sa sécurité et celle de ses concitoyens?

Ses concitoyens, parlons-en. Elle se dit islamophobe comme beaucoup de français… Y aurait-il un Ordre des Islamophobes Français (OIS) dont elle serait le porte-parole malgré elle? Fabrice Robert, Yvan Rioufol, Christine Tasin, Françoise Laborde auraient-ils passé la main?

En tout état de cause, pour aider l’interprète de Julie Lescaut à retrouver la lumière et ne plus avoir peur de l’obscurité que provoque l’ignorance flagrante des préceptes de l’Islam (malgré une lecture du Coran), nous l’invitons à venir prendre le thé (ou le café) afin de débattre calmement, sans violence, loin de l’image qu’elle se fait des musulmans grâce à la télé, ces fameuses « foules en liesse dans la rue, parfois, quand il y a des attentats« . Malheureusement, celle-ci semble rester sourde à notre invitation. « on en est plus là » déclare-elle. « Je ne refuse pas, je dis qu’il faut des actes« . Mais pour elle, les seuls actes possibles seraient une manifestation contre l’intégrisme … Alors que nous proposions de la rassurer sur sa peur, excuse qu’elle a donné lors de sa première sailie islamophobe, il semblerait qu’en fait, Véronique Genest ne soit pas du tout interessée par le débat, ni le partage d’idée ..

A Véronique Genest et à nos nombreux concitoyens, sachez que l’islamophobie, c’est grave, mais ça se soigne. Et on peut vous y aider, à condition que vous y mettiez du vôtre.

(1, 2, 3 et 4 : le premier qui envoie toutes les définitions de phobie gagne un tshirt du CCIF)

Articles associés

% commentaires (10)

Salam, bravo!
Pouvez vous nous adresser votre adresse postale par mail à travers le formulaire contact pour l’envoi du tee shirt? merci!

Salam,
On lui transmet votre cadeau alors!

hé Véronique la Genestique..de cette gangraine xénophobe..
enfin des propos terriblement pathétiques.. enfin ce n’est qu’une piètre et pauvre commédienne!! Mon ardent désir:
Souhaitons lui qu’elle se fasse opérer d’un cancer de sa bouche.. un beau jour.. soit par un arabe soit par un noir..

Bonsoir/Selam

trop tard fayce, sois pas dé…pité!

Bonsoir,
Coming ouuuuut? ya sala am

la kénophobie L’«état permanent et paroxystique d’insécurité» Sa pantophobie ne se fixe jamais, mais glisse de crainte en crainte, de pressentiment en pressentiment (MOUNIER,Traité caract., 1946, p.232).

coulrophobie :peur des clowns
katagélophobe :peur du rididule
phronémophobe ;peur de reflechir

Salam à tous

je concluerai par une citation

« mal nommer les choses contribue aux malheurs du monde » je crois que c ‘est A. CAMUS
on y est tout à fait

Je connais de nombreux Islamophobes dans la ville de Gauche ou j’habite, vous savez la ville ou le PS a l’habitude de se réunir pour des congrès. Parmi ces Islamophobes il y a tout l’éventail de la Gauche, des Trotskystes aux Sociaux-Démocrates, je ne vous parle pas des gens de Droite, je n’en est pas trouver dans cette ville. Il serait bien que le CCIF fasse un travail de lutte contre l’Islamophobie dans cette ville aussi, car certains outre le fait qu’ils prônent ouvertement la discrimination vis a vis des Femmes voilées, quand ils ne parlent de les « renvoyées chez elles », prônent également le bombardement de Téhéran au prétexte de défendre Israel. Et tout ce monde là se dit de Gauche (le syndrome de Jules Ferry sans doute). Il serait dommage pour la lutte contre l’Islamophobie que la carte Gauche éxonère certains de légitimes poursuites.

Salam alikom,
Alors moi je dirais …
kénophobie = peur de Ken le compagnon de Barbie.
JuLéophobie = peur de Julie Lescaut

Alors j’ai droit au tee-shirt ? 🙂

Salam 3alaikoum,

peut-on acheter des t-shirts du CCIF ?

Wa salam

Aleykoum salam,
Malheureusment, pour l’instant, le CCIF ne vend pas de tee shirts.

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.