BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Tags racistes sur la mosquée de Limoges

Dimanche dernier, c’est avec stupeur que les responsables de la Grande Mosquée de Limoges ont découvert des tags sur les portes du lieu de culte. Ces symboles avaient déjà été identifiés lors de profanations de tombes musulmanes à Carcassonne, où ces symboles avaient été peints à côté de croix gammées et d’inscriptions racistes.

Selon le site Ajib.fr : « Ce sont deux runes d’Odal. Ce symbole scandinave, aussi nommé othalan, était utilisé par les jeunesses hitlériennes. Il est aujourd’hui encore utilisé par des groupuscules néonazis. »

Suite à ces dégradations, les responsables de la mosquée ont décidé de porter plainte, une plainte que soutient le CCIF.

Le CCIF condamne fermement ces actes de dégradation et encourage les mosquées victimes de vandalisme à suivre l’exemple de la mosquée de Limoges et à porter plainte.

Articles associés

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.