BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Les préjugés antimusulmans entravent l’intégration

« Les préjugés antimusulmans entravent l’intégration ». C’est avec cette phrase que s’ouvre la homepage du Conseil de l’Europe, qui avait déjà publié un rapport à charge contre l’islamophobie rampante en Europe. Et pour cause, la lettre accusatrice de Nils Muiznieks, Commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe, qui dénonce les politiques gouvernementales européennes antimusulmanes.

« Les musulmans d’Europe veulent interagir avec les autres Européens et participer à la vie de la société en tant que membres à part entière, mais ils se heurtent régulièrement à diverses formes de préjugés, de discrimination et de violence qui renforcent leur exclusion sociale.”

Voilà ce qu’a déclaré ce mardi le Commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe. Ce qu’il condamne, c’est surtout les lois visant directement les musulmans, comme celles interdisant le voile intégral dans l’espace public en France ou en Belgique. Dans sa lettre, publiée sur le site de l’instance européenne, il accuse les « grands partis [qui] ont exploité la défiance à l’égard des musulmans en soutenant des mesures législatives restrictives dirigées contre cette population « .

Selon lui, « Les commentateurs du « printemps arabe » ont malheureusement manqué une occasion historique de déconstruire l’idée reçue selon laquelle l’islam serait incompatible avec la démocratie et ont préféré exagérer le risque de migrations massives vers l’Europe.”

Le CCIF ne peut que saluer la prise de position anti islamophobie du Commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe, et espère que son appel sera entendu par la nouvelle équipe gouvernementale. Pour mémoire, celle ci n’a toujours pas aboli la circulaire interdisant aux mamans voilées l’accompagnement de sorties scolaire. Il est encore temps de se mobiliser !

Communiqué disponible ici en version intégrale.

Articles associés

% commentaires (3)

« Selon lui, « Les commentateurs du « printemps arabe » ont malheureusement manqué une occasion historique de déconstruire l’idée reçue selon laquelle l’islam serait incompatible avec la démocratie et ont préféré exagérer le risque de migrations massives vers l’Europe.”

Vu ce qu’ont donné les révolutions arabes…

L’islam semble parfaitement compatible avec la démocratie, du moment que c’est lui qui en définit les règles…

Le problème c’est que beaucoup de personnes ne se rendent pas compte de la montée du discours islamophobe dans les médias depuis presque 10ans.

L’islam et les musulmans de France ne veulent aucunement « islamiser » la France , l’Europe et le reste du monde. Ils ont autres choses à faire et faut sortir de ces fausses idées ancrées dans l’inconscient français et européen.

On parle de mondialisation mais on ne veux pas assumer des différences …

le problème est que l’état subventionne des associations qui instrumentalise la lutte contre le racisme à des fins politiques (cf. SOS racisme) et que les vraies assos qui luttent contre le racisme n’ont pas d’aides

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.