BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Carton rouge pour la FFF

Le CCIF salue chaleureusement la décision de la Fédération internationale de football (FIFA) d’autoriser le port du voile par des joueuses lors des compétitions sportives.

Là où certains de nos compatriotes ont remplacé la laïcité par un laïcisme aigu, la FIFA décide de respecter ces femmes, ces joueuses dans leur liberté d’expression et de religion montrant ainsi sa fidélité aux valeurs centrales du sport dont celle de la tolérance.

Ce jeudi, la FIFA, garante des lois du football, a décidé à l’unanimité d’autoriser le port du voile (simple hijab) pour les joueuses, sur demande de la Confédération asiatique et du Prince Ali Ben al Hussein de Jordanie, un des six vice-présidents de la Fédération.

Mais la mesure de la FIFA est depuis la cible de tentatives de tackle, notamment de la part de la Fédération Française de Football (FFF), certainement pour faire vivre coûte que coûte le concept de l’exception française. Certains éléments de la classe politique française secouent également le principe de laïcité et les valeurs de notre République : l’Égalité ? Celle qui règne au Parlement ? La Liberté ? Celle qui enferme les femmes dans des préjugés indus ? La Fraternité ? Celle qui n’est plus qu’un concept génétique ?

Sortie de sa longue léthargie, l’association « féministe » Ni Putes Ni Soumises, que d’aucuns n’ont entendue durant les affaires DSK entre autres, a jugé que cette mesure constitue une « régression » et « une trahison des valeurs universelles ». Elle est rejointe par le Front national  et le PRG sur des termes analogues. Le parti d’extrême-gauche demande au gouvernement d’organiser une consultation « sur l’application du principe de laïcité dans le sport et dans la vie associative ».

Donc après les écoles, la fonction publique, les métiers de la petite enfance, le prochain chantier pour légaliser davantage l’islamophobie et l’exclusion des femmes sera celui du sport et des associations.

Le CCIF appelle donc à maintenir toute votre vigilance et votre mobilisation pour la liberté des françaises de confession musulmane en vue de telles mesures discriminatoires.

Contact presse : Sumeja RAHMANI – Tél : 06 15 95 72 31 – presse@islamophobie.net

version imprimable de ce communiqué

Articles associés

% commentaires (5)

On en attendait pas moins de la FFF. Apres ses reunions pour limiter le nombre de grands black et autre bi nationaux en equipe de France…

Ce qui est vécu comme une bonne nouvelle ne devrait être qu’une banalité dans une société de droit… C quand même terrible d’en arriver là.

Un grand merci à l’équipe du CCIF pour son travail et sa vigilance !

Le PRG n’est pas du tout un parti d’extrême-gauche, que je sache, mais plutôt du centre ou, pour les plus optimistes, du centre-gauche 😉

Le PRG n’est pas un parti d’extrême gauche, mais de centre gauche dont les membres avait-on dit pouvaient se réunir dans une cabine téléphonique.

Cette laïcité est devenue une religion a part entière et ces extrémistes veulent l’imposer au Peuple français par la loi.
Réveillez vous!!!!!!!!!!

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.