BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Stop à l’exclusion des mamans voilées

Monsieur Le Ministre,
Près d’un mois après votre prise de fonction, alors que la rentrée approche, une épée de Damoclès pèse toujours sur les mamans d’enfants fréquentant l’École de la République parce qu’elles souhaitent vivre conformément à leur foi comme le leur garantit notre constitution ainsi que les textes internationaux signés par notre pays. En effet, votre prédécesseur avait produit une circulaire interdisant le port du voile pour les mamans qui accompagnent les sorties scolaires. Si théoriquement, les circulaires n’ont pas de valeur contraignante, dans la pratique, de nombreuses mères se retrouvent ainsi exclues de la vie scolaire de leur enfant.  

Mais il reste un espoir pour ces mères, ces enfants, ces familles ainsi ostracisées. En effet, si votre collègue du Ministère de l’Intérieur s’est exprimé sur la question, c’est à vous, Ministre de l’Éducation Nationale que revient la décision. Ces mères, ces familles, soutenues par le Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF) gardent effectivement en mémoire votre intervention du 12 avril 2012 durant laquelle vous déclariez être « heurté par la circulaire Chatel ». Ces mères, ces familles, ayant fait le choix du changement, attendent, donc, du nouveau gouvernement que cette circulaire soit rapidement abrogée.

Des cas de mamans exclues, le CCIF en rencontre tous les jours. Des mamans qui appellent, qui écrivent, sans comprendre pourquoi, depuis un an, l’Ecole les considère comme des parias. Elles ne comprennent pas pourquoi les équipes éducatives les sollicitent vivement  pour « faire des gâteaux » alors que ces mêmes professeurs des écoles « omettent » de noter la prochaine sortie scolaire dans le carnet de leur enfant. Ces mamans ne savent pas quoi répondre à leurs enfants lorsque ceux-ci leur demandent de venir avec leur classe à la piscine, au théâtre, au cinéma, partager un moment si important à leurs yeux.

Exclure ces mamans, c’est stigmatiser, une fois de plus, toute une population. C’est aussi aggraver une fracture sociale toujours plus profonde. Après des années de stigmatisation par la droite, du voile et de ses prétendues significations, il est temps que la gauche envoie un message fort, celui tant promis et tant attendu du changement et du bon sens en abrogeant, pour la rentrée 2012 la circulaire Chatel.

En vous remerciant de l’attention que vous porterez à cette requête et à la condition de ces familles et vous priant de recevoir, Monsieur le Ministre, nos respectueuses salutations.

Lettre en version imprimable

 

Si vous aussi vous souhaitez vous mobiliser contre cette circulaire, n’hésitez plus! Envoyez cette lettre au Ministère de l’Education

par email (copie : contact @ islamophobie.net ) 
pierre-yves.duwoye@education.gouv.fr
alexandre.sine@education.gouv.fr
anais.lancon@education.gouv.fr

par courrier :
Ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative
110 rue de Grenelle
75357 Paris SP 07

via twitter (il vous suffit de re-tweeter ce tweet) :  
https://twitter.com/ccif/status/213548942191894528

Articles associés

% commentaires (18)

Elles se sont exclue toutes seules, ou est le problème ? assumez votre voile sans chercher des prétextes de discrimination. Le voile est lui même discriminant, c’est tout.

si demain, je vais nu à l’école, je me marginaliserais aussi, je serai également discriminé, normale non ?

il n’y a pas si longtemps, elles n’étaient pas voilé et il n’y avait pas de problème. on ne peut pas pronner l’intégration en cultivant la radicalisation.

BarakAllahou fikoum pour cette lettre.

Allez à nous tous de jouer, faites tourner dans vos réseaux respectifs…

bravo à vous ccif …
musulmans ou non, nous sommes là pour défendre la femme quelle qu’elle soit.
et ne tenez surtout pas compte des quelques commentaires désagréables …
continuez, nous vous soutenons ….

Ensemble stoppons cette série de loi islamo phobie

le voile on l’assume parfaitement mais pourquoi la France n’assume pas une partie de ses citoyens?! Cette loi vise simplement à nous mettre de côté et rien d’autre! Et Monsieur YBart figurez-vous que le voile a toujours existé et cela depuis que le monde est monde! On lie souvent ce genre de commentaires complétement débile, vous avez un cerveau utilisez- le!!! On doit pouvoir vivre ensemble et cela quelque soit nos croyances!

Circulaire envoyée au Ministère et diffusée via mon blog.

Le combat ( pour la Justice ) continue …

LES SOCIALISTES ONT TOUS LES POUVOIRS IL EST TEMPS QU’ILS SE RÉCONCILIENT AVEC UNE PARTIE DE LA POPULATION LEURS CONCITOYENS MUSULMANS!

Je suis une maman voilée et ma préoccupation est de vivre normalement comme toute maman malgré mon voile, je me suis voilée par conviction personnelle pas pour me marginaliser ou agacer. Je veux continuer à avoir des activités avec mes enfants, à travailler, à m’instruire ….

Salam/bonjour,
Il est tps de faire pression. Merci au CCIf, bon courage aux bénévoles et à tous.
Il faut que les partisans du droit et les humanistes se réveillent
merci pr cette lettre et faites tournée aux musulmans et non musulmans ns sommes tous concernés!

bjrs, cela na jamais posée probleme aux maitresses que des mamans voilées accompagnent les enfants dans les sorties , et heureusement c est cela vivre ensemble quelque soit notre origine,couleur,religion….
c est encore une fois stigmatiser les musulmane et ns faire du tort et ns faire detester des autres!!!
si ils commencent a interdire vraiement les femmes voilées a accompagner on verra bien si ils auront tjrs le nombre de parents nécessaire pour faire des sorties!!!
d autre part il ne faut pas stigmatiser car apres c’est chaque ecole qui autorise ou nn les accompagnantes voilées et heureusement!!!!!!
moi je pense que la devise liberté egalité fraternité n est plus appliquée pour ns femmes musulmanes car ou est ma liberté si ion m empeche de sortir a cause de mon foulard?
ou est l egalité et la fraternité !????

heureusement se problème ne touche pas toute les écoles publiques.
De nombreux responsable d’établissement n’applique pas cette circulaire est ils sont majoritaire.
Pour ceux qui l’applique cela de note leur sentiment profond et de se fait peu t’on en toute conscience leur permettre « d’éduquer » nos enfants ?
Ses établissement doivent être boycotter e n attendant un positionnement claire du ministère de l’éducation.
A nous de nous organiser pour permettre a nos enfants d’avoir une scolarité saine ou leur maman seront apprécier a leur juste valeur.
Dans le privé je n’ai pas encore vue se comportement donc cela reste la meilleur solution, a nous d’aider les familles rencontrant des difficultés financière.

à YBART, il y a très longtemps qu’il y a des femmes voilée en france nos mère l’était et j’ai déjà 28 ans, elle participait au sortie scolaire cela n’a jamais posé problème, l’islam dérange ils vont finir par interdire au mère voilée de venir chercher leurs enfant à l’école dans ce cas car trop visible !!! mais c’est quoi ces bêtises et c’est aussi bête d’y adhérer !!

MOBILISEZ VOUS

voila, on vient de me refuser une sortie, selon le directeur cela vient de la directrice d’académie de la seine saint denis, que dois je faire, pétitions ou non! je suis dégouter, je ne sais pas quoi répondre à mon enfant, les maitresses ne savent pas quoi nous dire, elles sont contre, d’après le directeur il va voir ce qu’il peut faire réunion en octobre soit disant! j’ai alerter le comité des parents d’élèves m^me eux ne comprennent pas! si cela continue je crois vraiment mettre mes enfants dans le privée en école catholique ou presque la moitié des musulmans y sont étant donnée que nous n’avons pas d’écoles musulmanes.

je suis française et maintenant j’ai honte de l’être et d’y être née pourquoi ce pays est ainsi, dans d’autres pays on nous accepte voile ou pas!

aujourd’hui c’est le voile, demain la race de la personne, puis il faudra être de sang pure français ou va t’on????

Bonjour, Salam,

Quand je regarde toute « l’actualité faites autour de l’Islam et de ses fidèles. tout ceci me fait étrangement pensée à du déjà vu. Vous ne vous souvenez pas ? Eh bien je m’en vais nous rafraichir « notre mémoire collective », ça ne fait de mal à personne, de se rappeler. Et pour ce faire je vais m’appuyer sur le témoignage « poignant » d’un homme ayant vécu lui aussi, dans sa tendre enfance, ce « même processus » mis en place depuis déjà de nombreuses années par nos chères politicards de tous bord.

Je citerai donc, Mr Boris Cyrulinik (psychiatre et écrivain, et dont son épouse , Mme Cyrulinik, a refusée de célébrer un mariage d’une femme musulmane portant un voile sur ses cheveux), lui même, qui décrit parfaitement et très justement cet état de fait, lorsque lui même, enfant, il a subi « ce processus ».

Le processus qui permet d’exterminer un peuple sans éprouver de sentiment de crime est toujours le même. En voici la recette: d’abord, il faut le désocialiser afin de le rendre vulnérable. Personne n’a protesté quand une des premières lois de Pétain a décrété la réquisition des vélos des avocats juifs. Ce n’est pas grave, entendait-on, tant qu’on respecte les personnes. Mais dans une société dépourvue d’essence et de voiture, un homme sans vélo ne peut plus travailler. Puis il convient de parler de ce groupe humain en employant des métaphores animales: «des rats qui polluent notre société», «des vipères qui mordent le sein qui les a nourries». Quand on arrive enfin à la démarche administrative signée par un représentant du demi-dieu ou énoncée à la radio par un porte-parole du maître, il devient possible de mettre à mort ce peuple sans éprouver de culpabilité car «ce n’est pas un crime tout de même d’éliminer des rats»!

Surhommes dérisoires soumis à des demi-dieux absurdes, les nazis ont provoqué une déflagration mondiale, un massacre inouï pour une bagatelle idéologique, une théorie navrante. Ils ont cru à une représentation incroyable, ils ont récité des fables riquiqui où ils se sont donné un rôle grandiose. Le panurgisme de ces moutons intellectuels leur a offert une brève illusion de grandeur. Ils avaient besoin de haine pour légitimer et exalter leur programme délirant, car dans le quotidien c’est la banalité et la soumission qui caractérisaient leur projet.

« Mais, n’y a-t-il que les nazis pour fonctionner ainsi » ?

Et bien cette question d’une justesse infaillible , je la pose à tous les lecteurs (trices).

Tout est lié, tout a un sens et rien n’est dû aux fruits du hasard, quand on sait prendre du recul sur une situation en regroupant et analysant les faits, et non sur le coup d’ émotions.

L’histoire aujourd’hui se répétera t-elle pour les musulmans (nes) de France, dans l’indifférence générale ou verrons nous surgir des hommes et femmes de tous bord, des « nouveaux justes » afin de contrer « ce processus » ?

A méditer.

Ce processus, s’étend de plus en plus et prend de l’ampleur. Mais, ce qui me choque le plus c’est comment un tel processus peut se mettre en place en 2012, en France pays de liberté et de droit de l’homme ? Moi aussi maman voilée interdite d’accompagner ses enfants à leurs sortie. Et je souhaite savoir quelles démarches doit je faire pour contester cette décision car en vérité la circulaire n’est pas trés claire.

Mobilisons nous

ecole maternelle de l herault ne se gene pas pour interdire les maman voilès c est grave ,
elles veulent juste faire plaisir a leurs enfants. Comment attaquer ou faire quelque chose pour sa ……merci

Non mais clairement c’est de l’abus de pouvoir, alors tout ceux qui sont avares de défense des droits à tout prix, et c’est bien normal dans LE PAYS DES DROITS DE L HOMME! faudrait se réveiller et comprendre que LA LOI française nous dit que le service public et l’état garantit à tous ses citoyens la liberté religieuse. C’est seulement l’élite au pouvoir qui engendrent des doubles ou triples discours, de liberté d’égalité en écrivant des lois qui normalement doivent être conformes à la constitution! La constitution du 04 Octobre 1958! Qui nous protège de ces abus. Oui les musulmans ont un rôle face aux injustes. Comme depuis le début de l’histoire humaine… Oui, tous les citoyens sont responsables face à l’injustice. Parce que demain ce peut être leur fille, leur fils, qui peuvent être victimes de lois abusives qui excluraient ces chers petits pour des raisons absurdes du système scolaire, du milieu du travail… D’abord l’islam et après? Après une adhésion à une idéologie particulière, une façon d’être et de se comporter?

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.