BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Abus de pouvoir

L’abus de pouvoir et l’intimidation de fonctionnaires contre des citoyennes musulmanes doit cesser

Depuis quelques mois des musulmanes sont la cible de l’acharnement de fonctionnaires qui enfreignent la loi en les intimidant et en les acculant à se dévoiler.

En effet, le CCIF a été saisi de nombreux cas où des fonctionnaires exercent un chantage illégal pour pousser de nombreuses musulmanes à se dévoiler. Par exemple, dans de nombreux cas de demande de naturalisation, des fonctionnaires de préfecture abusent de leurs prérogatives, exerçant un chantage illégal à l’octroi de la nationalité. Récemment, dans la sous-préfecture de la région parisienne, lors d’un entretien d’une candidate voilée en vue de sa naturalisation l’officier de la préfecture lui a demandé de se découvrir au prétexte qu’elle se trouvait au sein d’un service public. Une menace qui indiquait que le refus de se dévoiler serait mentionné dans le dossier de la candidate. Le CCIF condamne fermement ces intimidations et soutiendra toutes les citoyennes victimes de ces abus de pouvoir.

Ces pratiques dirigées contre des femmes de confession musulmane sont d’autant plus inquiétantes qu’elles ne cessent de se multiplier au sein des services publics. Ainsi, de plus en plus d’élèves et d’étudiantes se plaignent de la frénésie avec laquelle elles sont harcelées sur leur tenue vestimentaire, soit qu’elle soit considérée comme trop large principalement au sein des collèges et lycées, soit qu’on veuille les contraindre à se dévoiler durant le temps des examens à l’université. Ces agissements ont de plus en plus cours et bénéficient d’une large impunité, ce qui explique leur extension permanente. Cette traque incessante au foulard mais aussi désormais à la robe ou la jupe trop longue ou trop ample assortie de son cortège de pressions, de menaces d’exclusion est insupportable et a déjà conduit certaines à renoncer à la poursuite de leurs études. Le CCIF dénonce cette islamophobie pernicieuse et destructive, qui tôt ou tard causera des dégâts dans l’ensemble de la société. Ce chantage à la scolarité brise davantage un peu plus la confiance accordée à l’école comme dernier rempart aux injustices et à l’arbitraire.

Une islamophobie significative des services publics qui est confirmée par le refus de certains élus municipaux de célébrer le mariage de musulmanes qui portent le voile. La mairie du 9ème arrondissement de la ville de Lyon est devenue tristement  célèbre par son refus répété de marier des citoyennes musulmanes. L’impunité encourageant les dérives, la mairie des 9 et 10e arrondissements de Marseille a décidé de mettre en place une charte illégale qui oblige les mariés et les convives à se découvrir pendant les cérémonies de mariage. Des interdictions pourtant délictueuses qui font des élus municipaux qui les pratiquent des délinquants. Il est temps que les préfets, les maires, la justice rappellent la loi à ceux qui l’enfreignent et mettent fin à cette immunité de fait des agents publics et élus, auteurs d’agissements discriminatoires manifeste en les sanctionnant. Il en va de la protection de toutes les victimes et de leur dignité.

Le CCIF reste confiant et s’assurera que la loi sera bien appliquée. Mais aujourd’hui il faut aller plus loin : la dignité doit être rendue à toutes ces femmes qui sont victimes d’islamophobie.

Le CCIF attend, dès lors, des gestes forts de la part des préfets et de la justice. Il serait temps que les préfets, les maires, la justice rappellent la loi à ceux qui l’enfreignent et mettent fin à cette immunité de fait des agents publics et élus, auteurs d’agissements discriminatoires manifeste en les sanctionnant. Il en va de la protection de toutes les victimes et de leur dignité.

Articles associés

% commentaires (1)

Salam à mes frères et sœurs. Je n’aurais qu’un conseil à vous donner à tous : étudier ! Lisez des auteurs spécialistes de la laïcité tel que Jean Baubérot qui est une véritable mine d’or pour nous tous. En étant « armé » de connaissances sur l’histoire française (qui était mille fois plus tolérante à l’époque de la laïcité de 1905 que maintenant), nous saurons répondre par des arguments à des sentiments racistes et islamophobes. Répondant parfois sur les forums, je constate tous les jours que les gens sont ignorants et que, dès que vous leur sortez des références et des arguments, ils ne peuvent pas vous répondre et se taisent. L’histoire est de notre côté, apprendre est un devoir et la meilleure réponse à tous ces haineux ignorants.
http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-bauberot

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.