BP 21 50 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON 93213
01 49 21 22 22

Non lieu pour Hebbadj

Le verdict aura fait beaucoup moins bruit que lorsque Liès Hebbadj a été mis en examen en juin 2011. A Nantes, le juge d’instruction a finalement prononcé le non-lieu dans l’affaire ultra médiatisée qui impliquait le commerçant nantais, son épouse et trois autres femmes, accusés de fraudes aux prestations sociales. Selon son avocate Cécile de Oliveira , interrogée par l’AFP:

« L’examen du dossier n’a débouché sur aucune preuve sérieuse à charge par rapport à Lies Hebbadj. L’essentiel des charges qui pesaient sur lui se dégonflent. La montagne a accouché d’une souris ».

L’affaire avait démarré lorsque l’un des compagnes de Liès Hebbadj, Sandrine Mouleres, avait été verbalisée alors qu’elle conduisait avec un niqab. Celle-ci avait ensuite écrit un livre, Les boucs émissaires de la République, expliquant sa décision de porter le voile intégral. 

Articles associés

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.